séminaire – vendredi 5 décembre 2014

Le cycle du soufre océanique et l’oxygénation néoprotérozoique de l’atmosphère

Pierre Cartigny, Institut de physique du globe de Paris

vendredi 5 décembre 2014 à 11 heures, amphi Courtois

Dans cette exposé, nous nous pencherons sur le Néoprotérozoïque (1000 Ma - 542 Ma) qui se caractérise par l'excursion la plus prononcée des compositions isotopiques du soufre des sulfates océaniques (34S / 32S jusqu'à + 40 ‰), en particulier après la glaciation Marinoenne et l'épisode Terre boule de neige associé.

L'interprétation de telles données n'est pas triviale et requiert soit une forte augmentation de l'enfouissement de pyrite, soit une fluctuation dramatique de la composition isotopique des sulfates apportés par le lessivage continental, soit par un changement du type d'organismes impliqués dans la réduction des sulfates (par exemple, l'avènement des bactéries dissimilatrices du soufre), ou même des trois en même temps.

Nous montrerons comment l'utilisation des trois rapports isotopes du soufre (ratios 33S / 32S, 34S / 32S et 36S / 32S) des sulfates associés aux carbonates apporte un éclairage nouveau à ce problème.