installation d'un instrument de mesures d'aérosols au Burkina Faso

teom_burkinaLe 21 mars 2012, les premières données d’un instrument de mesures TEOM (tapered element oscillating microbalance) ont été acquises à Dédougou au Burkina Faso. Ce type d’instrument n’avait jamais été implanté au Burkina Faso auparavant.

Le TEOM permet de mesurer les concentrations massiques des aérosols en surface (ici PM10) et constitue un point de validation essentiel pour les données satellite (OMI, MODIS, MSG) et les sorties des modèles (CHIMERE entre autres). Il est né du projet AMMA-Phase1 et sera utilisé dans le cadre du projet AMMA-Phase2 pour étudier spécifiquement le lien entre aérosols désertiques, climat et méningites à une échelle spatiale fine. Ce projet, piloté par l'équipe CRC du laboratoire Biogéosciences, est co-financé par le conseil régional de Bourgogne, le CNRS et le programme AMMA en collaboration avec la direction générale de la météorologie au Burkina Faso, et a bénéficié du support de l’association Terra deserta expéditions pour l’installation de l’instrument en Afrique.

Contact et informations : Nadège Martiny (nadege.martiny(at)u-bourgogne.fr)

Plus de photos sur le site de l'équipe CRC.