soutenance de thèse de Margot Bernardi

L'audition chez les primates: entre forme, fonction, écologie et comportement

Margot Bernardi soutiendra sa thèse vendredi 20 septembre 2019 à 14h dans l’amphithéâtre Courtois.

 

Résumé
L’ordre des Primates est composé d’espèces dont les traits d’histoire de vie, les comportements et les morphologies sont très diversifiés. Parmi les structures morphologiques étudiées, la description des caractères de l’oreille a longtemps été utilisée dans une optique phylogénétique. L’essor des nouvelles techniques d’acquisition, telle que la micro-tomographie (μCT), a permis l’étude des structures de l’oreille interne et moyenne, jusqu’ici inaccessibles, et de mieux comprendre leur rôle fonctionnel. Ce travail de thèse s’est focalisé sur la fonction auditive des structures de l’oreille et leur quantification, à une échelle macro-évolutive, afin de mettre en évidence et de mieux appréhender les relations entre morphologie, écologie, comportement et habitat. A partir de l’étude d’espèces actuelles, nous utilisons la forme de l’oreille comme proxy permettant de proposer des paléo-reconstructions pour les espèces fossiles, chez lesquelles seule la morphologie est disponible.

Composition du jury :
Emmanuelle POUYDEBAT, MNHN, Paris (Rapportrice)
Christoph ZOLLIKOFER, Université de Zürich (Rapporteur)
Emmanuel FARA, Laboratoire Biogéosciences, Dijon (Examinateur)
Patricia BALARESQUE, Laboratoire AMIS, Toulouse (Examinatrice)
Marc GODINOT, EPHE PSL, Paris (Examinateur)
Sébastien COUETTE, EPHE PSL, Laboratoire Biogéosciences, Dijon (Co-encadrant)
Sophie MONTUIRE, EPHE PSL, Laboratoire Biogéosciences, Dijon (Directrice de thèse)