dossier de recherche : l'uB au coeur de la viticulture durable

vigne vAncrée au cœur d’une région viticole historique, l’université de Bourgogne soutient de multiples projets de recherche viti-vinicoles et s’investit dans la formation des futurs professionnels du secteur. Elle est d’ailleurs la seule université française à disposer d’un domaine expérimental, situé à Marsannay-la-Côte.

 

En activité depuis 1955, il apporte à la fois un support pédagogique aux étudiants de l’institut Jules Guyot, qui y effectuent différentes manipulations en conditions réelles, et répond à des demandes d’expérimentations émanant des viticulteurs et vignerons de la région. Dans ce cadre, il teste de nouveaux produits, matériaux ou micro-organismes susceptibles de mieux protéger les vignes et d’optimiser la vinification, notamment dans une optique de durabilité. Une préoccupation grandissante au sein de la filière viti-vinicole. Une action conjointe des chercheurs et des professionnels Permettre aux professionnels d’accéder à des méthodes et des outils favorables à une viticulture durable passe par une relation étroite entre professionnels du secteur et chercheurs. C’est dans ce but qu’a été créé, en juillet 2015, le pôle Bourgogne Vigne et Vin. Ce groupement d’intérêt public, porté à l'origine par l'université de Bourgogne, le conseil régional de Bourgogne et le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB) met en relation les besoins du monde professionnel et les recherches menées à l’uB. Et ce ne sont pas les initiatives qui manquent ! A l’université, une quinzaine de laboratoires sont impliqués dans la thématique Vigne et Vin à différentes échelles. Les recherches menées autour de la viticulture durable rassemblent des équipes issues de spécialités très variées, de la physico-chimie à la climatologie, en passant par les sciences humaines ou la santé. Plus d'informations sur le dossier [ ICI ].