prix et distinctions, trois jeunes chercheuses à l'honneur

Le laboratoire félicite les trois jeunes chercheuses qui sont à l'honneur après avoir reçu différentes distinctions dans le mois écoulé : Margot Bernardi, Axelle Zacaï et Chloé Laubu.

 

Margot Bernardi s'est vue décerner le prix Depéret par l’Association Paléontologique Française (APF) durant son congrès annuel. Ce prix récompense un(e) doctorant(e) sur la base d'une présentation orale faite durant le congrès (fin mars). Margot a été distinguée après avoir présenté sont travail intitulé "Paléo-reconstruction du mode de vie d’Adapis parisiensis, primate fossile de l’Eocène".

 

Axelle Zacaï a obtenu le prix d’Orbigny durant le même congrès fin mars pour sa présentation intitulée "Rôle de la stabilité environnementale dans le conservatisme phylogénétique de la taille des aires de répartition des espèces". Ce prix est destiné à de jeunes paléontologues ayant soutenu leur thèse dans les deux années précédant le congrès.

 

Chloé Laubu était sélectionnée pour la finale régionale du défi "Ma thèse en 180 secondes" qui s'est tenu le 4 avril. Sa présentation, intitulée "De l'intérêt d'être un poisson optimiste !", a non seulement convaincu le public mais aussi le jury qui lui a décerné le prix "coup de coeur" à l'issue des délibérations. Sa thèse porte sur le caractère adaptatif de la personnalité et des émotions (heuristiques et prise de décision en contexte sexuel chez un cichlidé monogame). La présentation peut être vue sur le site Recheche de l'UB.

 

Bravo à toutes les trois !