David Beaune

david_beaune_snake_vUniversité de Bourgogne

UMR CNRS Biogéosciences

Équipe écologie évolutive

6 bd Gabriel, 21000 Dijon

France

Avec: Pr Loïc Bollache/ Pr François Bretagnolle

Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology

Department of Primatology

Deutscher Platz 6, 04103 Leipzig

Allemagne

Avec: Dr Barbara Fruth/ Dr Gottfried Hohmann

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Projet de recherche

Fonctions écologiques du bonobo (Pan paniscus)

Les écosystèmes se composent d'espèces de diverses importances. En écologie, une espèce clef de voûte est définie comme une espèce dont les changements d’abondance bouleversent la structure et la dynamique du système. L'identification de l'espèce clef de voûte est donc cruciale pour comprendre le fonctionnement d'un écosystème particulier. Le bassin du Congo est la deuxième plus grande forêt tropicale du monde et est donc d'importance majeure pour la stabilité écologique de la planète et la conservation de la biodiversité. Dans ce milieu, les interactions entre espèces créent un réseau à l'équilibre, ce qui est particulièrement vrai pour les angiospermes. En effet, la survie de ces plantes à fleurs dépend principalement des animaux pour la dispersion des graines et la pollinisation. En tant qu'élément de l'écosystème de bassin du Congo, le bonobo (Pan paniscus) pourrait être l'une de ces espèces clefs de voûte qui maintiennent la stabilité de la forêt.

singes

Cependant et étonnamment, les études écologiques sur les bonobos sauvages sont encore limitées et les cites de recherches rares. Depuis 2002, l'institut Max-Planck pour l'anthropologie évolutive (MPI) conduit des recherches sur l'écologie comportementale et la diversité florale à LuiKotale. Le site fait partie du bloc forestier tropical de la Salonga, à la bordure sud-est du parc national.

study area


L'écologie alimentaire des bonobos englobe de nombreuses espèces et arbres fruitiers tels que Ficus, Dialium et d'autres plantes écologiquement importantes. Ce comportement devrait affecter la reproduction de ces arbres et donc l'écologie de tout l’écosystème forestier.

Le but de ce projet est de déterminer ce rôle, l’importance et le fonctionnement de ces interactions et ses conséquences dans la gestion de la conservation de cet écosystème et de sa biodiversité.

study context

Download Free Joomla Templates by vonfio.de