article de David Beaune publié dans Forest Ecology and Management

Disparition des arbres éléphants-dépendants dans les forêts du Congo

L’article récemment publié par David Beaune, Loïc Bollache, François Bretagnolle et leurs collaborateurs du Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology dans Forest Ecology and Management a été remarqué par The Scientific American et Mongabay.

Les discussions quant au devenir des éléphants et de leur classement sur la liste de la CITES sont en cours à Bangkok. L'article fait du bruit dans les couloirs des décideurs et fournit des preuves sur ce qui était à craindre : la disparition des éléphants de forêts entraine avec elle la disparition de nombreuses espèces d’arbres qu’ils dispersaient.

Lire la suite...

article publié dans Scientific Reports

Le paludisme aviaire devrait s'étendre en France avec le réchauffement climatique

modèle d'évolution du paludisme aviaire en France À partir de relevés sur le terrain, une étude internationale à laquelle ont participé plusieurs chercheurs du laboratoire a produit un modèle visant à prédire la manière dont le réchauffement climatique va influer sur le paludisme aviaire en France. Les résultats montrent que, d'ici quelques décennies, la montée des températures favorisera l'extension de la maladie dans des régions où elle est actuellement peu présente, comme la Bretagne ou le nord du pays. Ce travail vient d'être publié dans la revue Scientific Reports.

Lire la suite...

article de Romain Guerreiro publié dans Evolution

affiche du symposium 8ISCPP Répondre plus pour gagner plus ? Enjeux évolutifs de la réponse immunitaire

Les parasites exercent une pression constante sur leurs hôtes à tel point que des organismes dépourvus de défenses n’ont aucune chance de survivre dans leur environnement.

Dans ce contexte, le système immunitaire est une ligne de défense efficace pour se débarrasser des parasites. Malgré son importance pour la fitness, les chercheurs en évolution ont longtemps ignoré ses caractéristiques.

Lire la suite...

article d'Arnaud Brayard et Emmanuelle Vennin publié dans Nature Geoscience

Extinctions et diversifications après la plus grande crise biologique de tous les temps : les récifs ont leur mot à dire !

Il y a 252,6 millions d’années, la Terre traversait la plus grande extinction de masse jamais enregistrée : la crise permo-triasique(1). Plus de 90 % des espèces existant alors disparaissent brutalement, notamment dans les océans, laissant une biosphère dévastée qui mettra 10 à 30 millions d’années avant de récupérer une biodiversité comparable à celle d’avant la crise.

Lire la suite...

interview de Brian Preston pour la BBC nature

chlamydotis_undulata

« Sexually showy birds age faster »

Les travaux récents de Brian Preston, post-doctorant au laboratoire, viennent dêtre publiés dans la revue Ecology Letters.

À cette occasion, Victoria Gill, journaliste scientifique pour la BBC, l'a interrogé sur l'accélération du vieillissement chez les mâles de l'outarde houbara qui investissent dans des ornements sexuels extravagants.

Lire la suite...

article de Lucile Dianne publié dans Evolution

Un parasite qui vous veut du bien... temporairement !

Les parasites ont tous besoin, à un moment ou un autre de leur cycle de vie, de vivre aux dépens d'un hôte. La définition même du parasitsime fait référence au fait que le parasite induit un coût chez son hôte, certains parasites allant même jusqu’à lui coûter la vie. Dans un article à paraître dans Evolution(1), Lucile Dianne, doctorante, et ses collaborateurs du laboratoire Biogéosciences, ont montré qu’un parasite peut au contraire protéger son hôte pendant une partie de son cycle de vie. Ces résultats ont fait l’objet d’un "research highlight" dans la revue Nature(2).

Lire la suite...

article d'Arnaud Brayard publié dans Geology

Des géants parmi les nains après la plus grande crise d'extinction de tous les temps

Une étude menée par Arnaud Brayard en collaboration avec des collègues allemands, américains et suisses a permis la découverte de gastéropodes (1) de grande taille (jusqu’à 7 cm) datant seulement de 1 Ma après la crise d’extinction permo-triassique (2). Ces spécimens font figure de « géants » en comparaison des fossiles communément retrouvés, généralement de taille inférieure à 1 cm. Ils remettent ainsi profondément en question la conception que les paléontologues ont de la dynamique évolutive et du fonctionnement de la biosphère après une crise d’extinction de masse. Ces résultats viennent d'être publiés dans la revue Geology (février 2010).

Lire la suite...

article d'Olivier Gilg publié dans Science

lemming Pourquoi certains oiseaux migrent t-ils chaque année vers les régions hostiles et lointaines de l’Arctique ?

Les limicoles arctiques (bécasseaux, pluviers, grands gravelots, tournepierres, etc.), dont de nombreuses espèces migrent à travers la France, peuvent parcourir plusieurs dizaines de milliers de kilomètres chaque année le long de voies de migrations intercontinentales connectant leurs zones d’hivernage méridionales et leurs zones de reproduction polaires.

Lire la suite...

article d'Arnaud Brayard publié dans Science

Après la plus grande crise d'extinction de tous les temps, les ammonites donnent le rythme

Il y a 252,6 millions d’années, une crise d’extinction d’une violence encore aujourd’hui inégalée, la crise permo-triassique, décimait plus de 90% des espèces alors existantes sur notre planète. Après cette crise, la diversification des ammonites, mollusques céphalopodes apparentés aux nautiles, seiches et calmars actuels, fut 10 à 30 fois plus rapide que ce que l’on pensait jusqu’à présent. Ce résultat, publié dans le n° 5944 de la revue Science (28 août 2009), est le fruit d’une collaboration franco-suisse à laquelle a participé Arnaud Brayard, chargé de recherche CNRS au laboratoire Biogéosciences. Il remet profondément en question la conception que les paléontologues ont de la dynamique évolutive et du fonctionnement de la biosphère après une crise d’extinction de masse.

Lire la suite...

article d'Élodie Renvoisé publié dans Evolution

dent de campagnol Évolution du patron dentaire chez les campagnols : nouvelles perspectives développementales

L'évolution des mammifères est souvent étudiée à travers les caractéristiques dentaires car ce sont les restes les mieux préservés généralement dans les sites fossiles. Les avancées en biologie du développement actuelles permettent de mieux comprendre la mise en place du patron dentaire chez les mammifères et notamment chez les campagnols.

Lire la suite...

article de Yannick Moret publié dans Science

Résister aux microbes en deux temps : l'exemple des insectes

Le système immunitaire du ténébrion meunier, un insecte coléoptère, neutralise en moins d'une heure la plupart des bactéries infectant son hémolymphe, l'équivalent du sang des vertébrés, chose possible grâce à un ensemble de cellules et d'enzymes prêtes à l'emploi. Les bactéries résistantes à ce premier front de défenses sont ensuite prises en charge par des peptides antimicrobiens, sorte d'antibiotiques naturels, qui freinent leur multiplication. Mieux comprendre ces derniers acteurs de l'immunité des insectes permettrait d'élaborer des traitements évitant le développement de résistance aux médicaments. C'est ce que montrent les résultats d'une étude menée par Yannick Moret en collaboration avec des chercheurs anglais,  parus dans le numéro de Science de novembre 2008.

Lire la suite...