séminaire - lundi 16 juillet 2018

Thumbnail imageGros temps sur l’océan Indien

lundi 16 juillet 2018, salle de réunion du CRC, 10 heures

Jérôme Vialard, IRD

 

Les 23 pays qui bordent l’océan Indien rassemblent le tiers de la population de notre planète. La forte dépendance à l’agriculture et les infrastructures fragiles de nombreux pays les rendent très vulnérables à la variabilité et au changement climatique. Or, cet océan reste encore à de nombreux titres le “parent pauvre” des trois océans tropicaux en terme d’observations et de connaissance. Dans cet exposé, je présenterai la collaboration active développée depuis un peu plus de 10 ans avec le National Institute of Oceanography (Goa, Inde) autour de l’océanographie, la variabilité climatique et ses conséquences biogéochimiques dans cette région vulnérable. Ce sera en particulier l’occasion d’évoquer l’influence des processus océaniques dans des évènements dévastateurs tels que les cyclones tropicaux, les remontées d’eau très peu oxygénées sur la facade ouest de l’Inde ou les conséquences attendues du réchauffement climatique sur les moussons ou bien la productivité océanique en mer d’Arabie. Ce sera également l’occasion d’évoquer les nombreuses spécificités de l’océan Indien, et en particulier le caractère unique du golfe du Bengale, lié à la fois aux apports d’eau douce très important dans ce bassin et à sa circulation particulière due à la fois à la proximité de l’équateur et à l’alternance des moussons.