séminaire mardi 18 septembre 2018

Clumping isotopique dans les carbonates : état des lieux

Mathieu Daëron

mardi 18 septembre à 11 heures, amphi d'Orbigny

 

 

La thermométrie isotopique des carbonates est presque aussi ancienne que la géochimie isotopique elle-même. Un vaste corpus de recherches repose sur l'idée que le rapport 18O/16O dans les minéraux carbonatés découle à la fois de leur température de précipitation et du rapport 18O/16O dans l'eau dans laquelle ils se sont formés. Dans de nombreuses situations, cependant, il reste difficile de séparer ces deux contributions. La mesure du "clumping isotopique" constitue une technique complémentaire permettant de contraindre les paléotempératures sans information a priori sur l'eau d'origine. Après avoir présenté le principe et les modalités pratiques de ce type de mesures, je ferai un rapide tour d'horizon des applications possibles en géosciences, et des principaux problèmes qui restent encore à résoudre.