séminaire - vendredi 9 février 2018

Thumbnail imageL'obduction en Oman, quel enregistrement sur la plateforme Arabe ?

Céline Ducassou, post-doctorante à Rennes

vendredi 9 février à 13 heures, amphi Guyton de Morveau

 

 

La géologie de l’Oman est marquée par la présence de la séquence ophiolitique la plus étendue et la mieux préservée au monde, offrant l’opportunité unique d’étudier la nature et la structure de la lithosphère océanique autrement inaccessible. Si de tels types d’affleurements sont peu fréquents, c’est que la mise en place de la lithosphère océanique sur une lithosphère continentale, i.e. l’obduction, (i) est un processus rare, et (ii) qui est généralement suivi par à une collision continentale entraînant la déformation de l’ophiolite.

 

L’âge de l’obduction de l’ophiolite de Samail sur la plateforme Arabe est relativement bien contraint par l’âge du métamorphisme enregistré par la semelle métamorphique (92 à 96 Ma, i.e. Cénomanien à Turonien, Hacker et al 1996) et par l’âge des plus jeunes dépôts syn-tectoniques (Campanian – Maastrichtien, Fiqa Formation, Forbes et al. 2010). D’une manière générale, les conditions nécessaires à l’obduction sont encore assez mal contraintes. Différents modèles ont été proposés pour expliquer l’évolution géodynamique et les mécanismes ayant conduit à l’obduction (e.g. Searle et al. 2004 ; Breton et al. 2004, Gray et al. 2004) mais également pour rendre compte des implications paléogéographiques et particulièrement pour ce qui est de la dynamique sédimentaire syn-obduction associée (e.g. Robertson 1990 ; Rabu et al. 1990).

Afin d’apporter de meilleures contraintes tectono-stratigraphiques aux modèles d’obduction en Oman, j’ai entrepris l’étude des dernières séries sédimentaires déposées sur la plateforme Arabe avant la mise en place des nappes. Cette étude, couplant définition et répartition des faciès sédimentaires, détermination des milieux de dépôt, acquisition de nouvelles contraintes stratigraphiques et analyses de provenance, vise à répondre à la question suivante : quelle est la réaction de la plateforme lors de l’obduction quant à la nature des bassins sédimentaires et à leur évolution en contexte régional d’obduction ?