thèse de Salomé Fabri-Ruiz

Thumbnail imageEcorégionalisation de l'océan Austral, distribution des faunes d'échinides et focus sur la zone sensible des îles Kerguelen

financement : école doctorale environnement santé

encadrants : Thomas Saucède (université de Bourgogne) et Bruno Danis (université libre de Bruxelles), thèse en cotutelle

Début de la thèse : octobre 2015

 

Résumé

L’étude de la structuration biogéographique des océans est actuellement menée selon deux approches : (1) l'analyse comparative de la composition et de la distribution des communautés marines, et (2) l'écorégionalisation, analyse conjointe des paramètres biotiques et abiotiques de l’environnement ainsi que des communautés marines associées. Dans le cas de l’océan Austral, les écorégions reconnues reposent principalement sur l'analyse de paramètres océanographiques, l’analyse des communautés marines étant abordée de façon qualitative.

Objectifs de la thèse :
(1) Améliorer les modèles de distribution d’espèces existants afin de mieux contraindre leur réalisme biologique.
(2) En combinant les modèles de distribution produits, proposer une écorégionalisation de l'océan Austral pour les faunes d'oursins.
(3) Sur la base des scénarios de changement climatique disponibles, produire des cartes de risque pour les assemblages d'oursins. Cette dernière partie s'intéressera tout particulièrement à la situation des îles Kerguelen qui hébergent une importante biodiversité jugée comme particulièrement vulnérable aux modifications attendues.

 

Mots clés

échinides, modélisation, niche écologique, écorégionalisation, océan Austral, Kerguelen

 

Membres du comité

Thomas Saucède
Bruno Danis
Emmanuel Farra
Philippe Koubbi