thèse de Sébastien Zito

Évolution du risque phytosanitaire au vignoble dans le nord-est de la France en lien avec le changement climatique : observations et modélisation

cofinancement du BIVB (Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne) et CIVC (Comité interprofessionnel des vins de Champagne)

directeur de thèse : Yves Richard, co-encadrant Benjamin Bois

début de thèse : novembre 2016

 

Résumé

L’impact du changement climatique (1950-2100) sur l’évolution possible de la pression phytosanitaire en viticulture est assez peu documenté. Dans le nord-est de la France, l’accroissement de la fréquence et de la virulence des épidémies d’oïdium constaté par les professionnels depuis 15 à 30 ans, tout comme l’installation de manière pérenne de la cicadelle de la flavescence dorée interrogent sur le rôle du climat dans l’émergence de ces nouveaux enjeux phytosanitaires.

Le projet ClimCare réunit à la fois des (agro-)climatologues et des spécialistes de l’oïdium, du mildiou, de l’eudemis et de la cicadelle de la flavescence dorée pour étudier, à l’aide de modèles phytosanitaires, l’influence du climat sur l’évolution récente et future (projections) de ces parasites (ou vecteur de maladie) en Bourgogne et en Champagne viticole.

Outre ses aspects scientifiques, le projet de recherche ClimCare vise à transférer des modèles phytosanitaires transparents en direction des professionnels, financeurs du projet, afin qu’ils puissent bénéficier d’outils d’aide à la décision (OAD) pour mieux gérer le risque phytosanitaire par des interventions ciblées efficacement. Durant l’intégralité de la thèse, les sorties des modèles phytosanitaires alimentés avec les données climatiques et prévisions météorologiques hebdomadaires seront fournies aux professionnels (interprofessions) et/ou partenaires de la profession (chambres d’agriculture, SRAL…) à la demande des partenaires financiers du projet afin de permettre une évaluation des indicateurs fournis et une première aide à la décision.

 

Mots clés

changement climatique, viticulture, maladies de la vigne, modélisation