HDR d'Emmanuel Fara

De la macroévolution à la macroécologie : analyse multi-échelle de la biodiversité fossile

Soutenue le vendredi 18 novembre 2011


Résumé

La présente HDR établit le bilan de mes activités de recherche des dix dernières années et expose mes perspectives scientifiques dans les domaines de la paléoécologie, de la macroévolution, et de la macroécologie. La thématique principale peut se résumer en une question majeure : Comment le registre fossile documente-t-il les nombreuses facettes et la multidimensionnalité de la biodiversité ? Les modèles d?étude utilisés sont essentiellement les mollusques et les vertébrés mésozoïques et cénozoïques. La démarche employée est donc multi-échelle et s?étend de l?étude des bioaccumulations locales aux motifs globaux de diversité. Six axes thématiques se dégagent : (1) l?apport de nouvelles données paléontologiques, (2) la qualité du registre fossile, (3) le lien étroit entre les paléocommunautés et leurs environnements, (4) les variations temporelles de la biodiversité (richesse et morphologie), (5) la structuration spatiale de la biodiversité, et (6) le rôle de la phylogénie dans les processus macroévolutifs et macroécologiques. La variété des questions, des modèles d?étude, et des échelles abordées est à la fois source de nombreux projets d?étudiants et de multiples collaborations, mais aussi une conséquence de l?approche intégrée avec laquelle j?espère appréhender au mieux la biodiversité fossile. Si mes activités passées concernaient essentiellement l?échelle linéaire du temps offerte par le registre fossile, mes projets de recherche intègrent désormais explicitement les échelles hiérarchiques de l?espace et de la phylogénie. Cet élargissement thématique est une conséquence logique de l?union heuristique entre la paléontologie et la macroécologie.

Mots clés

biodiversité, registre fossile, échelles, communautés, macroévolution, macroécologie, espace, phylogénie