• Français
  • English

parution d’un article de Romain Jattiot dans BMC Evolutionary Biology

Deux espèces représentées par un seul et même individu ?! Cas d’asymétries taxinomiques gauche-droite totales sur des coquilles d’ammonites

Le registre fossile livre régulièrement des spécimens d’ammonites dont la coquille porte les stigmates d’une pathologie ayant affecté la géométrie et l’ornementation de la coquille. L’étude de ces pathologies est essentielle pour comprendre les mécanismes développementaux de ces céphalopodes aujourd’hui éteints. Des paléontologues et des biologistes du laboratoire Biogéosciences (UMR 6282, Université de Bourgogne) et de l’Institut de Génomique Fonctionnelle de Lyon (UMR 5242) viennent de décrire une ammonite d’âge Jurassique (environ -180 millions d’années) présentant une pathologie rarissime et étonnante : les côtés droit et gauche de l’individu correspondent chacun à une espèce différente, et même à un genre d’ammonite différent ! L’étude de ce spécimen, ainsi que de quelques autres individus analogues, a permis de définir une nouvelle pathologie nommée « forma janusa », dont le nom est tiré de Janus, le dieu romain aux deux visages. Ce travail, publié dans BMC Evolutionary Biology, montre en quoi ces aberrations de la nature fournissent des informations cruciales pour la compréhension générale des liens étroits unissant morphogenèse de la coquille, plasticité développementale et phylogénie chez les mollusques.

 

Référence : Jattiot et al. (2019) Learning from beautiful monsters: phylogenetic and morphogenetic implications of left-right asymmetry in ammonoid shells. BMC Evolutionary Biology 19, Article number: 210 (2019).

Article accessible en ligne à l’adresse :

https://bmcevolbiol.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12862-019-1538-5

 

Contact : Romain Jattiot, UMR Biogéosciences, jattiot.romain@gmail.com

extrait:
lien_externe:
kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

Deux espèces représentées par un seul et même individu ?! Cas d’asymétries taxinomiques gauche-droite totales sur des coquilles d’ammonites

Le registre fossile livre régulièrement des spécimens d’ammonites dont la coquille porte les stigmates d’une pathologie ayant affecté la géométrie et l’ornementation de la coquille. L’étude de ces pathologies est essentielle pour comprendre les mécanismes développementaux de ces céphalopodes aujourd’hui éteints. Des paléontologues et des biologistes du laboratoire Biogéosciences (UMR 6282, Université de Bourgogne) et de l’Institut de Génomique Fonctionnelle de Lyon (UMR 5242) viennent de décrire une ammonite d’âge Jurassique (environ -180 millions d’années) présentant une pathologie rarissime et étonnante : les côtés droit et gauche de l’individu correspondent chacun à une espèce différente, et même à un genre d’ammonite différent ! L’étude de ce spécimen, ainsi que de quelques autres individus analogues, a permis de définir une nouvelle pathologie nommée « forma janusa », dont le nom est tiré de Janus, le dieu romain aux deux visages. Ce travail, publié dans BMC Evolutionary Biology, montre en quoi ces aberrations de la nature fournissent des informations cruciales pour la compréhension générale des liens étroits unissant morphogenèse de la coquille, plasticité développementale et phylogénie chez les mollusques.

 

Référence : Jattiot et al. (2019) Learning from beautiful monsters: phylogenetic and morphogenetic implications of left-right asymmetry in ammonoid shells. BMC Evolutionary Biology 19, Article number: 210 (2019).

Article accessible en ligne à l’adresse :

https://bmcevolbiol.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12862-019-1538-5

 

Contact : Romain Jattiot, UMR Biogéosciences, jattiot.romain@gmail.com

Log In

Create an account