prix de la meilleure communication orale pour Chloé Laubu

Thumbnail imageChloé Laubu a présenté ses derniers travaux de thèse (résumé ci-dessous) lors de l'édition 2018 du colloque annuel de la Sféca à Rennes, dont c'était l'anniversaire des 50 ans et qui a rassemblé plus de 250 participants. Elle y a obtenu le prix de la meilleure communication orale (pour la seconde fois !)

 

Biais cognitif et choix de partenaire chez un poisson monogame

Chloé Laubu, Philippe Louâpre, François-Xavier Dechaume-Moncharmont

Le cichlidé zébré Amatitlania siquia est un poisson tropical chez lequel les parents forment des couples stables et doivent coordonner leurs soins parentaux jusqu’à l’indépendance de leurs jeunes. Nous avons précédemment observé que la compatibilité comportementale des partenaires avait un rôle crucial sur le nombre de jeunes élevés par le couple. La précision de du choix sexuel des individus est alors essentielle pour garantir leur succès reproducteur. Plusieurs études ont récemment mis en évidence le lien entre prise de décision et états émotionnels en proposant un rôle adaptatif des états émotionnels sur les choix réalisés par les individus. Nous nous sommes ici intéressés aux décisions en contexte sexuel en évaluant l’influence du choix de partenaire sur les états émotionnels des femelles cichlidés zébrés. Pour cela, nous avons transposé pour la première fois le test du biais de jugement chez une espèce de poisson. Ce test consiste à mesurer la réponse cognitive des individus face à un signal ambigu. Leur interprétation, optimiste ou pessimiste, de ce signal est un indicateur direct de leur état émotionnel. Les femelles cichlidés zébrés ont eu la possibilité de choisir un partenaire parmi deux mâles proposés, elles ont ensuite été séparées de l’un d’entre eux : du préféré pour la moitié d’entre elles et du non préféré pour l’autre moitié. En mesurant à différentes reprises la réponse des femelles face à un signal ambigu, nous avons évalué le changement de leurs états émotionnels en fonction de la présence ou de l’absence de leur partenaire préféré.