mini-worshop « urbain » au CRC

ballon1Apports de la télédétection hyperspectrale en milieu urbain ?

CRC salle de cours mardi 6 septembre 2016

Programme :

 

 

- 10 h – 10 h 10 : "La ville sous électrodes : de la mesure à la modélisation des émissions de polluants atmosphériques" par Justin Emery
- 10 h 10 – 10 h 20 : "Îlot ou îlots de chaleur urbains ? Application à Dijon" par Yves Richard
- 10 h 20 – 10 h 30 : "Simulations numériques de l'ICU à Dijon" par Benjamin Pohl
- 10 h 30 – 10 h 40 : "Problématique d'utilisation des données hautes résolutions LANDSAT en milieu urbain" par Julita Dudek
- 10 h 40 – 11 h 20 : "Télédétection urbaine à l'ONERA/DOTA" par Xavier Briottet
- 11 h 20 – 12 h : discussions

 

Télédétection urbaine à l'ONERA/DOTA par Xavier Briottet

Résumé

Thumbnail imageL'objectif de cette présentation est de décrire les différentes activités menées au sein de l'ONERA/DOTA pour l'étude des milieux urbains à partir de la télédétection à haute résolution spatiale. Les points abordés porteront essentiellement sur les aspects physique de la mesure pour estimer les propriétés optiques de surface. Ainsi, dans le domaine réflectif [0.4-2.5µm], plusieurs méthodes de correction atmosphérique seront présentées permettant d'améliorer la classification ou l'identification de matériaux incluant les zones d'ombre dans le domaine. Une méthode de caractérisation des aérosols par méthode ombre-soleil  sera décrite dont les résultats sont utilisés en entrée de la correction atmosphérique. Dans le domaine infrarouge thermique [8-12µm], l'impact de la structure 3D des bâtiments sur l'estimation de l'émissivité et de la température de surface à partir d'une méthode de séparation émissivité température reposant sur une hypothèse de sol plat sera évaluée. Dans une seconde étape, un revue des principales applications traitées dans le département sera faite : classification des matériaux, identification des espèces d'arbres. Ensuite, une revue des principales missions pour lesquelles nous sommes associées sera présenté. Enfin, les moyens laboratoire, terrain et aéroportés existants à l'ONERA seront décrits ainsi que la base de données de matériaux urbains.