Thèse de Sophie Labaude

enEffet de l’environnement sur l'interaction entre les gammares (Crustacea : Amphipoda) et leurs parasites manipulateurs acanthocéphales

Financement : école doctorale ES

Directeurs : Thierry Rigaud et Frank Cézilly

Début de thèse : octobre 2013

 

bandeau 

 

 

Résumé

Beaucoup de parasites à cycle complexe ont développé la capacité d’altérer le phénotype de leurs hôtes. Il est reconnu que ces modifications d’apparence ou de comportement sont responsables d’une augmentation de la probabilité de prédation de l’hôte intermédiaire par l’hôte définitif. Ce phénomène de manipulation parasitaire peut avoir de nombreuses conséquences à l’échelle de l’écosystème, modifiant les interactions entre les populations d’hôtes et bouleversant leur rôle écologique. Cependant, les parasites manipulateurs sont peu étudiés sur le plan écologique, et l’effet de l’environnement sur l’interaction entre ces parasites et leurs hôtes, notamment en termes de manipulation, est encore largement inconnu. Au cours de cette thèse, j’ai étudié l’effet de l’environnement sur l’interaction entre les gammares, des crustacés amphipodes de grande importance écologique dans les rivières, et leurs parasites acanthocéphales. Mes travaux ont montré que les conditions de ressources alimentaires et de température subies par les hôtes durant le développement des parasites influençaient plusieurs paramètres de l’infection mais n’affectaient pas la manipulation en termes d’utilisation de refuges. Toutefois, tandis que la géotaxie ne dépendait pas non plus de la température, l’impact des parasites sur la phototaxie des gammares était plus fort à haute température. De plus, mes travaux ont montré que l’impact conjoint de la température et des parasites pouvait modifier le rôle détritivore des gammares. Dans un contexte de changements globaux, ces travaux permettent de mieux comprendre l’importance de l’impact des parasites sur leurs hôtes et en prévoir les conséquences écologiques.

 

Pour plus d'infos sur le sujet de ma thèse, consultez le blog fish don't exist.

cycle 

 

Mots clés

parasites manipulateurs, acanthocéphales, gammares, environnement, manipulation, rôle écologique, hôte, parasite

 

 

lien perso fr

 

Publications

Labaude, S., Cézilly, F., Tercier, X. & Rigaud, T. 2015. Influence of host nutritional condition on post-infection traits in the association between the manipulative acanthocephalan Pomphorhynchus laevis and the amphipod Gammarus pulex. Parasites & Vectors, 8, 403.

Vous pouvez cliquer ici pour accéder à l'article

 

Labaude, S., Rigaud, T. & Cézilly, F. 2015. Host manipulation in the face of environmental changes: ecological consequences. International Journal for Parasitology: Parasites and Wildlife, 4, 442-451.

Vous pouvez cliquer ici pour accéder à l'article

 

Labaude, S., Rigaud, T. & Cézilly, F. 2016. Additive effects of temperature and infection with an acanthocephalan parasite on the shredding activity of Gammarus fossarum (Crustacea: Amphipoda): the importance of aggregative behavior. Global Change Biology, doi: 10.1111/gcb.13490.

Vous pouvez cliquer ici pour accéder à l'article

 

bandeau2