équipe SEDS

équipe SYSTÈMES, ENVIRONNEMENTS ET DYNAMIQUE SÉDIMENTAIRE

Responsable : Emmanuelle Vennin

 

Personnel (février 2017)

Personnel de recherche permanent

ATER & postdoc

  • ANthony Bouton

Étudiants en thèse

  • Cédric Bougeault
  • Élise Chenot
  • Paul Perron
  • Adeline Roche
  • Guozhen Xu

    Personnel technique permanent

    • Ludovic Bruneau, technicien CNRS
    • Théophile Cocquerez, ingénieur d’études CNRS
    • Anne-Lise Santoni, ingénieur d’études uB
    • Pascal Taubaty, adjoint technique uB

    Personnel technique contractuel

    • Aurélie Mothet, ingénieur d'études uB

    Collaborateur occasionnel

     

    Thématiques de recherche

    Les enseignants chercheurs sont répartis dans trois axes de recherche qui présentent de fortes interactions.

     

    Les membres de cette équipe s’intéressent à la compréhension des systèmes sédimentaires

    à travers trois axes transversaux :

    - production et transfert de matières à la surface des continents ;

    - paléoclimats ;

    - architecture stratigraphique des réservoirs carbonatés : fracturation et diagenèse.

     

    L’axe « transferts » est relatif à la compréhension et à la quantification des transferts de matière à la surface des continents qui sont des points clefs du fonctionnement du système Terre et des cycles biogéochimiques. Cet axe pose deux questions majeures : (1) Comment les matériaux sont-ils produits et transformés à la surface des continents sous l’influence du climat, de la végétation et des activités humaines. Deux volets seront plus particulièrement abordés : celui de la production et de la transformation des matériaux organiques en liaison avec le bio-fonctionnement des sols et celui de la production de matériaux issus de l’érosion en contexte glaciaire. (2) La compréhension, la quantification et la modélisation des transferts à la surface des continents selon deux applications particulières : les apports d’éléments en solution aux océans et les apports particulaires dans la formation des « Deep Sea Fan ».

     

    L’axe « paléoclimats » se structure autour d’une problématique générale qui est la compréhension des mécanismes qui gouvernent l’évolution à long terme du climat, en se focalisant sur des périodes anciennes de l’histoire de la terre. Les compétences et spécificités des membres intervenants dans cet axe et plus généralement au sein de l’équipe SEDS conduisent à se focaliser sur trois ateliers principaux : (1) La mise en place d’événements climatiques extrêmes incluant un atelier émergeant autour de la crise PETM. (2) L’identification des modes de circulation océanique au Crétacé. (3) Le calage astroclimatique (calibration orbitale) des séries sédimentaires Jurassique-Crétacé.

     

    L’axe « architecture, diagenèse et fracturation des réservoirs carbonatés » est clairement orienté vers des applications industrielles et sociétales du savoir faire de l’UMR Biogéosciences en matière de caractérisation des roches carbonatées (calcaires ou dolomitiques) pouvant produire ou stocker de l’eau, du gaz, ou du pétrole. Les membres de cet axe s’intéressent aux paramètres anté-sédimentaires, synsédimentaires et post-sédimentaires qui ont contrôlé la géométrie, la porosité, la perméabilité et la fracturation de réservoirs carbonatés enfouis à des profondeurs variables. L’un des enjeux repose sur la compréhension de l’impact des perturbations environnementales majeures sur les communautés productrices de carbonates : crises de la production carbonatée (exemple de l’Ordovicien, du Valanginien - Aptien, du Miocène étendu à l’actuel) et interaction sur le cycle du carbone et les changements paléoclimatiques associés.

     

    dernière mise à jour : février 2013