L’Arctique sentinelle du climat, 5 et 6 juin 2015

greaLe Groupe de recherche en écologie arctique, représenté par Brigitte Sabard, organise une manifestation sur le thème de l'Arctique comme sentinelle du climat.
- vendredi 5 juin, Olivier Gilg, Jérôme Moreau et Brigitte Sabard accueilleront des collégiens et lycéens dans l’amphithéâtre Galilée, pour des projections de films autour de l'Arctique [ détails ].
- samedi 6 juin à 20 heures, une table ronde avec des invités prestigieux est organisée dans l’amphithéâtre Aristote [ détails ].

Deux expositions sont également installées à Latitude 21, du 2 avril au 30 juin.

 

A l’heure de la COP 21 et de la mobilisation accrue de la France sur les problématiques climatiques, les prises de conscience citoyennes sont nécessaires. L’université, associée au GREA, réunit des personnalités du monde polaire pour sensibiliser aux enjeux globaux des dérèglements climatiques, en s’appuyant sur des connaissances scientifiques et des expériences sur une région sentinelle avancée du climat, qui par effet boomerang contribue à l’amplification du réchauffement climatique global. Accéléré dans les régions septentrionnales, il présage de la gravité environnementale et sociétale à laquelle le reste de la planète pourrait être confronté.

Chaque année et depuis 25 ans, au départ de Dijon, les naturalistes et scientifiques des expéditions Ecopolaris du GREA, co-dirigées par Brigitte Sabard et Olivier Gilg, rejoignent des contrées circumpolaires arctiques pour réaliser leurs missions : un quart de siècle d'exploration naturaliste à une époque charnière des enjeux climatiques dont ils sont les témoins privilégiés dans ces régions sentinelles... Les résultats de leurs travaux à long terme sont sans équivoque : l’arctique est en pleine mutation et nous alerte...