• Français
  • English

thèse de Léa Laurent

Etiquette(s) : thèse climatologie

https://fr.freepik.com/photos/nourritureÉvolution des risques agro-climatiques en lien avec les modifications de l’aléa climatique (longs épisodes secs et bilan hydrique) en contexte de réchauffement

 

Début de thèse : décembre 2020

Financement : CIFRE en partenariat avec Groupama Rhône-Alpes Auvergne (Domaine Assurance Récolte)

Directeurs : Albin Ullmann et Thierry Castel

 

Résumé

Le réchauffement climatique impose de reconsidérer les risques agro-climatiques dont l’estimation est basée sur l’hypothèse de stationnarité. Tant pour le cycle de l’eau que pour la température, des travaux récents montrent que cette hypothèse est remise en cause questionnant ainsi les modalités de l’évolution de l’aléa climatique. Cette évolution est susceptible de modifier les risques agro-climatiques et d’entraîner des pertes historiques dans les récoltes comme celle subvenue pour le blé en 2016. Se pose alors la question de savoir comment et dans quelle proportion les modifications de l’aléa climatique affectent les risques agro-climatiques et les pertes agricoles ? Le sujet de thèse cherchera à i) quantifier l’évolution de l’aléa, ii) caractériser les modifications du risque, et iii) évaluer la part de l’évolution de l’aléa et du risque dans les pertes agricoles. Des métriques basées sur l’analyse des longs épisodes secs et des contraintes hydriques pour quelques cultures cibles seront élaborées à l’échelle de la France et analysées à une résolution infra-nationale. Les données Safran-Isba-Modcou de Météo-France permettront une quantification en continu sur la période 1959-2018. L’analyse des modifications du risque, suite au réchauffement climatique, s’appuiera sur la rupture climatique observée en 1987/1988. Enfin, un modèle probabiliste permettra de caractériser la structure de ces modifications. Les résultats serviront à identifier la géographie de ces évolutions et à proposer une démarche climato-centrée de modélisation du risque et d’évaluation des pertes agricoles associées.

 

Mots-clés

climat, aléa, risque agro-climatique, épisodes secs, bilan hydrique, changement climatique

 

Comité de suivi de thèse

Freddy Vinet, université Paul Valéry, UMR GRED, Montpellier
Benjamin Sultan, UMR Espace-Dev, Institut de Recherche pour le Développement, Montpellier

extrait:
lien_externe:
titre:
Évolution des risques agro-climatiques en lien avec les modifications de l'aléa climatique (longs épisodes secs et bilan hydrique) en contexte de réchauffement
date_de_debut_these:
décembre 2020
nom:
Laurent
date_de_debut_these_numerique:
202012
kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

https://fr.freepik.com/photos/nourritureÉvolution des risques agro-climatiques en lien avec les modifications de l'aléa climatique (longs épisodes secs et bilan hydrique) en contexte de réchauffement

 

Début de thèse : décembre 2020

Financement : CIFRE en partenariat avec Groupama Rhône-Alpes Auvergne (Domaine Assurance Récolte)

Directeurs : Albin Ullmann et Thierry Castel

 

Résumé

Le réchauffement climatique impose de reconsidérer les risques agro-climatiques dont l’estimation est basée sur l’hypothèse de stationnarité. Tant pour le cycle de l’eau que pour la température, des travaux récents montrent que cette hypothèse est remise en cause questionnant ainsi les modalités de l’évolution de l’aléa climatique. Cette évolution est susceptible de modifier les risques agro-climatiques et d’entraîner des pertes historiques dans les récoltes comme celle subvenue pour le blé en 2016. Se pose alors la question de savoir comment et dans quelle proportion les modifications de l’aléa climatique affectent les risques agro-climatiques et les pertes agricoles ? Le sujet de thèse cherchera à i) quantifier l’évolution de l’aléa, ii) caractériser les modifications du risque, et iii) évaluer la part de l’évolution de l’aléa et du risque dans les pertes agricoles. Des métriques basées sur l’analyse des longs épisodes secs et des contraintes hydriques pour quelques cultures cibles seront élaborées à l’échelle de la France et analysées à une résolution infra-nationale. Les données Safran-Isba-Modcou de Météo-France permettront une quantification en continu sur la période 1959-2018. L’analyse des modifications du risque, suite au réchauffement climatique, s’appuiera sur la rupture climatique observée en 1987/1988. Enfin, un modèle probabiliste permettra de caractériser la structure de ces modifications. Les résultats serviront à identifier la géographie de ces évolutions et à proposer une démarche climato-centrée de modélisation du risque et d’évaluation des pertes agricoles associées.

 

Mots-clés

climat, aléa, risque agro-climatique, épisodes secs, bilan hydrique, changement climatique

 

Comité de suivi de thèse

Freddy Vinet, université Paul Valéry, UMR GRED, Montpellier
Benjamin Sultan, UMR Espace-Dev, Institut de Recherche pour le Développement, Montpellier

Log In

Create an account