• Français
  • English

thèse de Pauline Corentin

Etiquette(s) : thèse géologie

These PCorentinÉvolution de l’altération continentale au cours du Crétacé supérieur sur les marges sud atlantiques de l’Afrique et de l’Amérique du sud : apports d’un nouveau traceur géochimique (systèmes isotopiques combinés Lu-Hf et Sm-Nd) couplé à la minéralogie des argiles

Début de thèse : octobre 2018

Financement : contrat doctoral

Directrice : Emmanuelle Pucéat ; coencadrant : Pierre Pellenard

Soutenance le 29 avril 2022

 

Résumé

Le Crétacé supérieur enregistre une diminution marquée des températures à l’échelle globale entre 90 et 65 millions d’années, qui signe la première phase du refroidissement progressif aboutissant à notre mode climatique actuel. Cette première étape de refroidissement est contemporaine d’un épisode majeur de soulèvements tectoniques des marges est de l’Amérique du Sud et ouest de l’Afrique. L’objectif de cette thèse est d’explorer le rôle potentiellement déterminant de cet épisode tectonique dans le refroidissement du Crétacé supérieur. Un nouveau traceur basé sur le couplage des systèmes isotopique Lu-Hf et Sm-Nd dans les argiles, est utilisé pour retracer l’évolution de l’altération chimique au Crétacé supérieur sur ces marges, en association à la minéralogie des argiles pour retracer les changements d’hydrolyse et d’érosion mécanique. Les trois sites IODP étudiés ont ainsi permis de montrer qu’au Crétacé supérieur, l’altération chimique des silicates était intensifiée en réponse aux uplifts des marges mais que cette réponse dépendant du contexte climatique et tectonique et illustrait la compétition entre tectonique et climat sur l’altération chimique continentale des silicates. Enfin, la correspondance temporelle entre l’intensification de l’altération des marges et l’accélération du refroidissement suggère une contribution de l’uplift au refroidissement du climat global du Crétacé supérieur à travers une consommation de CO2 accrue par l’altération des silicates.

Mots-clés

altération continentale, géochimie isotopique, minéralogie des argiles, paléoclimat, Crétacé

Comité de suivi de thèse

Thierry Adatte
Germain Bayon

 

Composition du jury

Nathalie Fagel, université de Liège, Belgique – rapporteure
Christian France-Lanord, CRPG, Nancy – rapporteur
Cécile RObin, université de Rennes 1 – examinatrice
Jérôme Gaillardet, IPGP, Paris – examinateur
Nathalie Vigier, Laboratoire d’océanographie de Villefranche – examinatrice
Emmanuelle Pucéat, université Bourgogne Franche-Comté – directrice de thèse
Pierre Pellenard, université Bourgogne Franche-Comté – codirecteur de thèse
Michel Guiraud, université Bourgogne Franche-Comté – invité

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

These PCorentinÉvolution de l’altération continentale au cours du Crétacé supérieur sur les marges sud atlantiques de l’Afrique et de l’Amérique du sud : apports d’un nouveau traceur géochimique (systèmes isotopiques combinés Lu-Hf et Sm-Nd) couplé à la minéralogie des argiles

Début de thèse : octobre 2018

Financement : contrat doctoral

Directrice : Emmanuelle Pucéat ; coencadrant : Pierre Pellenard

Soutenance le 29 avril 2022

 

Résumé

Le Crétacé supérieur enregistre une diminution marquée des températures à l’échelle globale entre 90 et 65 millions d’années, qui signe la première phase du refroidissement progressif aboutissant à notre mode climatique actuel. Cette première étape de refroidissement est contemporaine d’un épisode majeur de soulèvements tectoniques des marges est de l’Amérique du Sud et ouest de l’Afrique. L’objectif de cette thèse est d’explorer le rôle potentiellement déterminant de cet épisode tectonique dans le refroidissement du Crétacé supérieur. Un nouveau traceur basé sur le couplage des systèmes isotopique Lu-Hf et Sm-Nd dans les argiles, est utilisé pour retracer l’évolution de l’altération chimique au Crétacé supérieur sur ces marges, en association à la minéralogie des argiles pour retracer les changements d’hydrolyse et d’érosion mécanique. Les trois sites IODP étudiés ont ainsi permis de montrer qu’au Crétacé supérieur, l’altération chimique des silicates était intensifiée en réponse aux uplifts des marges mais que cette réponse dépendant du contexte climatique et tectonique et illustrait la compétition entre tectonique et climat sur l’altération chimique continentale des silicates. Enfin, la correspondance temporelle entre l’intensification de l’altération des marges et l’accélération du refroidissement suggère une contribution de l’uplift au refroidissement du climat global du Crétacé supérieur à travers une consommation de CO2 accrue par l’altération des silicates.

Mots-clés

altération continentale, géochimie isotopique, minéralogie des argiles, paléoclimat, Crétacé

Comité de suivi de thèse

Thierry Adatte
Germain Bayon

 

Composition du jury

Nathalie Fagel, université de Liège, Belgique - rapporteure
Christian France-Lanord, CRPG, Nancy - rapporteur
Cécile RObin, université de Rennes 1 - examinatrice
Jérôme Gaillardet, IPGP, Paris - examinateur
Nathalie Vigier, Laboratoire d’océanographie de Villefranche - examinatrice
Emmanuelle Pucéat, université Bourgogne Franche-Comté - directrice de thèse
Pierre Pellenard, université Bourgogne Franche-Comté - codirecteur de thèse
Michel Guiraud, université Bourgogne Franche-Comté – invité

extrait:
lien_externe:
titre:
Evolution de l’altération continentale au cours du Crétacé supérieur sur la marge africaine : application d’un nouveau traceur géochimique (systèmes isotopiques combinés Lu-Hf et Sm-Nd) couplé à la minéralogie des argiles
date_de_debut:
octobre 2018
titre_these:
Evolution de l’altération continentale au cours du Crétacé supérieur sur la marge africaine : application d’un nouveau traceur géochimique (systèmes isotopiques combinés Lu-Hf et Sm-Nd) couplé à la minéralogie des argiles
date_de_debut_these:
octobre 2018
nom:
Corentin
date_de_debut_these_numerique:
201810

Log In

Create an account