• Français
  • English

parution d’un article de Jean-David Moreau dans Historical Biology

Etiquette(s) : dossiers de presse

Quand les mille-pattes géants traversaient les forêts du Sud de la France, il y a 300 millions d’années

Depuis des décennies, les roches de Graissessac (Hérault) sont connues des paléontologues pour livrer une riche flore fossile, témoin des forêts houillères d’âge Carbonifère (environ -300 millions d’années) et qui sont à l’origine des grands gisements de charbon mondiaux. Des traces fossiles, jusque-là inconnues dans ce secteur, ont été récemment découvertes dans une ancienne carrière. Elles ont été étudiées par une équipe de paléontologues du Laboratoire Biogéosciences (UMR CNRS 6282, Université de Bourgogne). Ce travail, publié dans Historical Biology, révèle la présence de sept pistes (traces de locomotion) laissées par un « mille-pattes » géant, emblématique du Carbonifère et nommé Arthropleura. Les pistes font jusqu’à 36 cm de large et la taille estimée de l’animal pouvait atteindre 1,6 m! L’étude sédimentologique montre qu’ Arthropleura vivait en bordure de rivière, dans un milieu forestier régulièrement inondé à l’occasion de crues. L’abondante végétation du secteur de Graissessac offrait probablement une source d’alimentation intarissable pour cet animal considéré comme phytophage.

Lien : https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/08912963.2019.1675055

Contact : Jean-David Moreau, UMR CNRS 6282, Biogéosciences ; jean.david.moreau@gmail.com

extrait:
lien_externe:
kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

Quand les mille-pattes géants traversaient les forêts du Sud de la France, il y a 300 millions d’années

Depuis des décennies, les roches de Graissessac (Hérault) sont connues des paléontologues pour livrer une riche flore fossile, témoin des forêts houillères d’âge Carbonifère (environ -300 millions d’années) et qui sont à l’origine des grands gisements de charbon mondiaux. Des traces fossiles, jusque-là inconnues dans ce secteur, ont été récemment découvertes dans une ancienne carrière. Elles ont été étudiées par une équipe de paléontologues du Laboratoire Biogéosciences (UMR CNRS 6282, Université de Bourgogne). Ce travail, publié dans Historical Biology, révèle la présence de sept pistes (traces de locomotion) laissées par un « mille-pattes » géant, emblématique du Carbonifère et nommé Arthropleura. Les pistes font jusqu’à 36 cm de large et la taille estimée de l’animal pouvait atteindre 1,6 m! L’étude sédimentologique montre qu’ Arthropleura vivait en bordure de rivière, dans un milieu forestier régulièrement inondé à l’occasion de crues. L’abondante végétation du secteur de Graissessac offrait probablement une source d’alimentation intarissable pour cet animal considéré comme phytophage.

Lien : https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/08912963.2019.1675055

Contact : Jean-David Moreau, UMR CNRS 6282, Biogéosciences ; jean.david.moreau@gmail.com

Log In

Create an account