• Français
  • English

Variabilité et prévisibilité climatique

La variabilité du climat s’exprime sur une gamme d’échelles temporelles, de l’intra-saisonnier (ex: fréquence et intensité d’épisodes secs et pluvieux à l’intérieur d’une saison des pluies) à l’interannuel (ex: succession d’années anormalement sèches). Identifier la nature de ces variations (tendances graduelles, changements rapides, oscillations…), la façon dont elles s’organisent dans l’espace, et leur origine sont l’objet de multiples programmes de recherche auxquels contribue le CRC.

Une part importante de cette variabilité est associée aux états de surface, notamment aux températures océaniques en particulier pour les régions tropicales. L’évolution lente de ces températures et de leurs anomalies au cours du cycle saisonnier et leur impact sur la dynamique atmosphérique à large échelle ouvre la voie à la prévision saisonnière. La prévisibilité des anomalies climatiques (ex: années sèches ou humides, démarrage précoce ou tardif de la saison des pluies sur d’assez vastes régions…) est abordée selon deux méthodes :

  • des relations statistiques fondées sur les séries d’observations
  • des simulations produites par des modèles de circulation générale et régionale (WRF).

Les recherches effectuées au CRC portent notamment sur :

  • les téléconnexions entre températures de surface océanique et précipitations d’Afrique subsaharienne, ainsi que leurs modifications décennales
  • la prévisibilité saisonnière des pluies au Sahel, et leur sensibilité aux gradients d’énergie entre océan et continent
  • l’effet de l’oscillation de Madden-Julian sur les variations de la convection en Afrique
  • la prévisibilité des caractères intra-saisonniers des saisons des pluies les flux d’humidité et leur contribution à la variabilité des précipitations

Sélection bibliographique :

BOUALI L., FONTAINE B., PHILIPPON N., LEMOND J., 2008 : «Performance of DEMETER calibration for rainfall forecasting purposes: Application to the July–August Sahelian rainfall», J. Geophys. Res. 113 (2008) 1616-1620

FONTAINE B., LOUVET S., ROUCOU P., 2007: «Fluctuations in annual cycles and inter-seasonal memory in West Africa : rainfall, soil moisture and heat fluxes», Theor. and Applied Climatology, 88, 57-70, doi 10.1007/s00704-006-0246-4

FAUCHEREAU N., TRZASKA S., RICHARD Y., ROUCOU P., CAMBERLIN P., 2003: «Sea-surface temperature co-variability in the Southern Atlantic and Indian Oceans and its connections with the atmospheric circulation in the Southern Hemisphere», Int. J. Clim., 23, 6, 663-677

MORON V., PHILIPPON N. and FONTAINE B., 2003: «Skill of Sahel rainfall variability in four atmospheric GCMs forced by prescribed SST», Geophys. Res. Lett., 30, 23

POHL B., CAMBERLIN P., 2006 : «Influence of the Madden-Julian Oscillation on East African rainfall. Part I: Intraseasonal variability and regional dependency», Quart. J. Roy. Meteorol. Soc., 132, 2521-2539

VIGAUD N., RICHARD Y., ROUAULT M., FAUCHEREAU N., 2007 : «Water vapour transport from the tropical Atlantic and summer rainfall in tropical southern Africa», Climate Dynamics, 28, 113-123

MARTINY.N , N. PHILIPPON, Y. RICHARD, P. CAMBERLIN, C. REASON , 2009 : Predictability of NDVI in semi-arid African regions. /Theo. and App. Clim./, doi. 10.1007/sOO704-009-0223-9

Log In

Create an account