• Français
  • English

séminaire – mardi 17 décembre 2019

Acoustic communication in fishes and submarine acoustic ecology: from individuals to ecosystems

Frédéric Bertucci

mardi 17 décembre 2019 à 11 heures, amphithéâtre Guyton de Morveau

 

Plus de 800 espèces de poissons téléostéens sont actuellement connues pour produire des sons dans différents contextes sociaux comme la parade nuptiale, le frai, les comportements agressifs et territoriaux. Outre les sons produits par les poissons et les autres organismes marins (biophonie), les habitats sont également composés de sons abiotiques produits par le vent, les vagues et autres évènements géologiques (géophonie) et par des sons produits par les activités humaines (anthropophonie). Toutes ces sources façonnent ainsi une véritable signature acoustique qui apparait comme un élément majeur intervenant dans l’écologie de nombreux organismes, en particulier dans leur orientation.

Lors de ma présentation, je montrerai que les sons produits par les poissons peuvent être des indicateurs efficaces de la présence d’espèces vocales, de la richesse et de la diversité ichtyologique d’un écosystème. À une échelle plus large, l’acoustique passive et l’étude des caractéristiques acoustiques des environnements ont un fort potentiel comme outil de suivi de l’état de santé des récifs coralliens et du littoral, pour l’aménagement du territoire et le maintien des services écosystémiques.

extrait:
lien_externe:
kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

Acoustic communication in fishes and submarine acoustic ecology: from individuals to ecosystems

Frédéric Bertucci

mardi 17 décembre 2019 à 11 heures, amphithéâtre Guyton de Morveau

 

Plus de 800 espèces de poissons téléostéens sont actuellement connues pour produire des sons dans différents contextes sociaux comme la parade nuptiale, le frai, les comportements agressifs et territoriaux. Outre les sons produits par les poissons et les autres organismes marins (biophonie), les habitats sont également composés de sons abiotiques produits par le vent, les vagues et autres évènements géologiques (géophonie) et par des sons produits par les activités humaines (anthropophonie). Toutes ces sources façonnent ainsi une véritable signature acoustique qui apparait comme un élément majeur intervenant dans l’écologie de nombreux organismes, en particulier dans leur orientation.

Lors de ma présentation, je montrerai que les sons produits par les poissons peuvent être des indicateurs efficaces de la présence d’espèces vocales, de la richesse et de la diversité ichtyologique d’un écosystème. À une échelle plus large, l’acoustique passive et l’étude des caractéristiques acoustiques des environnements ont un fort potentiel comme outil de suivi de l’état de santé des récifs coralliens et du littoral, pour l’aménagement du territoire et le maintien des services écosystémiques.

titre:
Acoustic communication in fishes and submarine acoustic ecology: from individuals to ecosystems
intervenant:
Frédéric Bertucci
date:
17 décembre 2019

Log In

Create an account