• Français
  • English

thèse de Louis Arbez

Etiquette(s) : thèse écologie

Habitat arctique et changement global, variation actuelle et fossiles des lemmings du genre Dicrostonyx en marge d’aire de répartition

Début de thèse : octobre 2019

Fnancement : EPHE

Encadrants : Sophie Montuire et Aurélien Royer

 

Résumé

Les lemmings du genre Dicrostonyx (lemmings à collier) sont un complexe d’espèces clés des environnements arctiques. À la fois principaux consommateurs primaires et proies privilégiées de nombreux prédateurs (renard polaire, skuas, hermine, harfang), ils jouent un rôle central dans toute la chaine trophique de ces environnements. Étant spécifiquement adaptés aux conditions extrêmes des milieux polaires, ils sont durement touchés par les changements climatiques, qu’ils soient actuels ou passés. L’objectif de mon travail est de mesurer l’impact des phases de changement climatiques sur le lemming à collier, en me concentrant sur la transition Pléistocène / Holocène (11 000 BP) et sur le réchauffement climatique actuel. Je suis particulièrement intéressé par les changements de morphologie cranio-dentaire mais également par les évolutions de niche écologique en relation avec d’autres facteurs environnementaux, à la fois biotiques (ressources consommées, présence de compétiteurs) et abiotiques (qualité de la couverture neigeuse, température, humidité). L’étude de ces différents aspects nécessite de combiner plusieurs méthodes : morphométrie géométrique, géochimie isotopique, micro-usure dentaire ou encore étude de l’asymétrie fluctuante.

 

Mots-clés

Arctique, géométrie morphométrique, rongeurs, niche écologique

extrait:
lien_externe:
kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

Habitat arctique et changement global, variation actuelle et fossiles des lemmings du genre Dicrostonyx en marge d’aire de répartition

Début de thèse : octobre 2019

Fnancement : EPHE

Encadrants : Sophie Montuire et Aurélien Royer

 

Résumé

Les lemmings du genre Dicrostonyx (lemmings à collier) sont un complexe d’espèces clés des environnements arctiques. À la fois principaux consommateurs primaires et proies privilégiées de nombreux prédateurs (renard polaire, skuas, hermine, harfang), ils jouent un rôle central dans toute la chaine trophique de ces environnements. Étant spécifiquement adaptés aux conditions extrêmes des milieux polaires, ils sont durement touchés par les changements climatiques, qu’ils soient actuels ou passés. L’objectif de mon travail est de mesurer l’impact des phases de changement climatiques sur le lemming à collier, en me concentrant sur la transition Pléistocène / Holocène (11 000 BP) et sur le réchauffement climatique actuel. Je suis particulièrement intéressé par les changements de morphologie cranio-dentaire mais également par les évolutions de niche écologique en relation avec d’autres facteurs environnementaux, à la fois biotiques (ressources consommées, présence de compétiteurs) et abiotiques (qualité de la couverture neigeuse, température, humidité). L’étude de ces différents aspects nécessite de combiner plusieurs méthodes : morphométrie géométrique, géochimie isotopique, micro-usure dentaire ou encore étude de l’asymétrie fluctuante.

 

Mots-clés

Arctique, géométrie morphométrique, rongeurs, niche écologique

titre_these:
Habitat arctique et changement global, variation actuelle et fossiles des lemmings du genre Dicrostonyx en marge d’aire de répartition
date_de_debut_these:
octobre 2019

Log In

Create an account