• Français
  • English

thèse de Justine Briard

Etiquette(s) : thèse paléontologie

Étude de la saisonnalité en domaine côtier aux périodes caractéristiques du développement de la calotte Antarctique (EOT, MMCT)

Affleurement couvrant le Miocène inférieur (Chipola Formation) en Floride (carrière de Willacoochee, USA)

Début de thèse : octobre 2017

Encadrants : Emmanuelle Pucéat (Biogéosciences, Dijon) et Marc de Rafélis (GET, Toulouse)

Financement : ANR AMOR (Reconstruction modèle-données des climats du Cénozoïque)

coordinateur : Yannick Donnadieu (CEREGE, Marseille)

 

Résumé

Coquille d’huitre fossile de l’Oligocène supérieur (Colwell Bay Member) de l’ile de Wight (Baie de Colwell, UK)

Le sujet de thèse propose d’étudier la saisonnalité en domaine côtier lors des différentes phases d’installation de la calotte Antarctique (EOT et MMCT) à partir d’études géochimiques sur bivalves (sclérochronogéochimie).

Concernant l’étude de l’EOT (36-32 Ma), l’étude se focalisera sur des échantillons choisis de part et d’autre de l’océan Atlantique Nord (Ile de Wight, Angleterre et Floride, USA). Pour la MMCT (15-12 Ma), les études se focaliseront sur l’hémisphère nord avec une comparaison méridienne entre Europe de l’ouest (Bassin aquitain et Bassin méditerranéen) et façade est-Américaine (Floride).

Les contrastes climatiques saisonniers seront reconstitués grâce aux isotopes stables de l’oxygène (δ18O) complétés de marqueurs plus univoques de la température (Mg/Ca, Δ47 par exemple) afin de s’affranchir des fluctuations du rapport isotopiques de l’eau de mer dont les variations sont potentiellement importantes en domaine côtier (salinité et/ou effet glaciaire).

 

Affleurement Miocène de la pointe de Tamaris près de Carry-Le-Rouet (Bassin Liguro-Provençal, France)

Mots-clés

paléoclimats, Cénozoique, paléoenvironnements, bivalves, saisonnalité

 

Comité de suivi de thèse

Emmanuelle Pucéat (encadrante)
Marc de Rafélis (encadrant)
Guillaume Dera (GET, membre interne)
Yannick Donnadieu (CEREGE, membre externe)

extrait:
lien_externe:
kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

Étude de la saisonnalité en domaine côtier aux périodes caractéristiques du développement de la calotte Antarctique (EOT, MMCT)

[caption id="attachment_7136" align="alignright" width="300"] Affleurement couvrant le Miocène inférieur (Chipola Formation) en Floride (carrière de Willacoochee, USA)[/caption]

Début de thèse : octobre 2017

Encadrants : Emmanuelle Pucéat (Biogéosciences, Dijon) et Marc de Rafélis (GET, Toulouse)

Financement : ANR AMOR (Reconstruction modèle-données des climats du Cénozoïque)

coordinateur : Yannick Donnadieu (CEREGE, Marseille)

 

Résumé

[caption id="attachment_7137" align="alignleft" width="150"] Coquille d'huitre fossile de l'Oligocène supérieur (Colwell Bay Member) de l'ile de Wight (Baie de Colwell, UK)[/caption]

Le sujet de thèse propose d’étudier la saisonnalité en domaine côtier lors des différentes phases d’installation de la calotte Antarctique (EOT et MMCT) à partir d’études géochimiques sur bivalves (sclérochronogéochimie).

Concernant l’étude de l’EOT (36-32 Ma), l’étude se focalisera sur des échantillons choisis de part et d'autre de l'océan Atlantique Nord (Ile de Wight, Angleterre et Floride, USA). Pour la MMCT (15-12 Ma), les études se focaliseront sur l’hémisphère nord avec une comparaison méridienne entre Europe de l’ouest (Bassin aquitain et Bassin méditerranéen) et façade est-Américaine (Floride).

Les contrastes climatiques saisonniers seront reconstitués grâce aux isotopes stables de l’oxygène (δ18O) complétés de marqueurs plus univoques de la température (Mg/Ca, Δ47 par exemple) afin de s’affranchir des fluctuations du rapport isotopiques de l’eau de mer dont les variations sont potentiellement importantes en domaine côtier (salinité et/ou effet glaciaire).

 

[caption id="attachment_7138" align="alignright" width="150"] Affleurement Miocène de la pointe de Tamaris près de Carry-Le-Rouet (Bassin Liguro-Provençal, France)[/caption]

Mots-clés

paléoclimats, Cénozoique, paléoenvironnements, bivalves, saisonnalité

 

Comité de suivi de thèse

Emmanuelle Pucéat (encadrante)
Marc de Rafélis (encadrant)
Guillaume Dera (GET, membre interne)
Yannick Donnadieu (CEREGE, membre externe)

titre_these:
Étude de la saisonnalité en domaine côtier aux périodes caractéristiques du développement de la calotte Antarctique (EOT, MMCT)
date_de_debut_these:
octobre 2017

Log In

Create an account